#StickYourNeckOut

Kaddour Hadadi

(…)Et quand le soir à la télé

Monsieur le bon roi a parlé

Venu annoncer la sentence

Nous faisons preuve d’irrévérence

Mais toujours avec élégance

Nous on veut continuer à danser encore

Voir nos pensées enlacer nos corps

Passer nos vies sur une grille d’accords

Oh, non non non non non non

Nous on veut continuer à danser encore

Voir nos pensées enlacer nos corps

Passer nos vies sur une grille d’accords(…)

Voici un fragment d’une chanson de l’artiste français HK qui est apparemment en train de devenir un hymne de résistance au verrouillage : “Danser Encore”. Vous vous demandez peut-être pourquoi je suis si intéressé par la nomination de HK et les Saltimbanks comme Girafe. La réponse est simple. J’ai été impressionné dès que j’ai entendu parler de la chanson et également impressionné par le mouvement que leur performance a réalisé pour démarrer.

Chantée dans de nombreux endroits en France et en Europe depuis le début de l’année, d’une part contre les mesures Corona, mais surtout pour la réouverture des institutions culturelles en France. La chanson critique avec beaucoup d’ironie, mais aussi des mots clairs, les restrictions imposées par les gouvernements, qui ont notamment conduit à la fermeture de lieux culturels. Je pense que c’est une histoire étonnante avec cette chanson qui est maintenant devenue un symbole de protestation contre la politique de Corona de Macron.

Depuis plusieurs semaines, partout en France, des personnes organisent des flash mobs, parfois en lien avec des occupations de théâtre, et chantent la chanson “Danser encore” de “HK et les Saltimbanks”. Sur les vidéos accompagnant la chanson, on peut voir des musiciens, des danseurs et des chanteurs défiler dans les gares.

Il est merveilleux de voir comment de plus en plus de personnes se joignent à la chanson et se mettent à danser. Femmes et hommes, jeunes et vieux. Les paroles sont séduisantes, ironiques, élégantes, la mélodie très entraînante, le son des instruments et la puissance vocale impressionnants. Dans la danse, on reconnaît la joie commune du mouvement, mais aussi du toucher et de la proximité, sans doute parce que cela est impossible depuis longtemps.

Le maître d’œuvre du collectif d’artistes HK et les Saltimbanks est Kaddour Hadadi, dit HK. Fils d’immigrés algériens, HK est connu en France comme un auteur-compositeur-interprète et activist de gauche classique, lié au mouvement ouvrier. Hadadi a sorti la chanson “Danser encore” en décembre de l’année dernière, et sur YouTube la vidéo a déjà pu trouver plus de deux millions de spectateurs – et la tendance est en forte hausse. Elle a déjà été chantée lors de centaines de flash mobs dans des dizaines de villes, dans de nombreuses langues différentes.

C’est le genre de personnage qu’une action de Giraffe Hero peut atteindre – même si ce n’était pas l’idée originale. Et qui est une girafe ? Quelqu’un qui prend des risques pour le bien commun… Je voudrais nommer HK et les Saltimbanks comme Héros Girafe. Parce que cette chanson et les vidéos des différents flash mobs donnent du courage, rappelons nous tous de ne pas cesser de résister à la folie. Nous on veut continuer à danser encore. Nous voulons continuer à danser encore.

Yampier Aguiar Durañona, Hambourg Mai, 2021

(photo: jeuneafrique.com)